Étienne-Noël Bassoumboul

Analyse rhétorique de Proverbes 1-9

Étienne-Noël Bassoumboul, prêtre du diocèse d’Edéa (Cameroun), a été Directeur diocésain de la catéchèse et de la coopération missionnaire, Directeur de l’Institut des Sciences Religieuses et Vice-recteur chargé des affaires académiques de l’Institut Universitaire Saint Jérôme de Douala. Il a traduit le Nouveau Testament en langue basaa, publié : Des sagesses à la sagesse. Étude de l’unité sapientielle en Pr 1-9, 2008 ; (avec Éphrem Ndjoni), Les douze stations de la miséricorde de Dieu dans l’Évangile selon Luc, 2015 ; L’Évangile selon Luc. Commentaire exégético-pastoral, 2016.

Plus que n’importe quel art verbal, la poésie use d’« un pouvoir plus radical de référence à des aspects de notre être-au-monde qui ne peuvent être dits de manière directe ». Le poète procède avec des agencements stylistiques et syntaxiques, propres à son genre littéraire, pour communiquer et persuader. La spécificité du poète sacré est de se référer au monde ou à des aspects de son être-au-monde partant du postulat de la foi, à savoir que le monde n’est pas le résultat d’un chaos mais il est régi par une norme inaltérable, tout à la fois accessible et transcendant. L’analyse part du phénomène du parallélisme, considéré dans son intégralité, pour étudier la stylistique de chacune des instructions sapientielles, qui forment le corpus de Pr 1-9, et ses articulations, en cernant, chaque fois, les éléments de persuasion utilisés dans l’enseignement donné. À cet aspect de la recherche, l’auteur associe l’analyse syntaxique pour aboutir, non seulement, à la lecture unitaire des différentes instructions sapientielles, mais aussi à une esquisse de leur interprétation, ainsi qu’à la compréhension de l’anthropologie et de la théologie qu’elles développent.